COMMENT CHOISIR SES PRODUITS COSMETIQUES : LE SECRET DES BELLES PEAUX



Déréglée, lumineuse, terne, fraiche, fatiguée, la peau de notre visage en dit long sur nous. La plupart du temps, elle est le miroir de notre santé. Et les marques de cosmétiques, elles, nous l’affirment à longueur de journée : il existe une solution pour tout, à tout, pour nous toutes. Sur scène (aka en tête de gondoles des parapharmacies et supermarchés), des produits phares que l’on croit devoir se procurer souvent pour de mauvaises raisons : une nouvelle formule brevetée, un complexe de molécules révolutionnaire, une crème plus clean à essayer d’urgence, un packaging qui fleure bon la nature… Bref, l’industrie cosmétique devance nos prétendus besoins. Mais elle nous fait surtout oublier une question essentielle : est-ce que ce produit convient à ma peau ? Sous cette question se cache le secret d’un bel épiderme. Parole de mannequin.



« Connais-toi toi-même »



Croyez-moi, dans mon métier, j’ai pu en tester, des marques de cosmétiques. J’en suis d’ailleurs parfois l’image, le produit marketing… Alors, comme j’ai connaissance des tendances, des nouvelles crèmes, de ce que les maquilleurs utilisent ou parce que j’ai été le visage d’un cosmétique, mes clientes me demandent souvent la crème chouchou des mannequins, le produit miracle des makeup artists, le meilleur sérum du marché, etc.


À ces interrogations, et au risque de décevoir, je réponds toujours la même chose : le cosmétique parfait n’existe pas. Un même produit ne conviendra pas à toutes les peaux. Mes conseils n’auront aucune importance si vous ne connaissez pas votre peau, son type, sa qualité, ses réactions, ce qu’elle aime et ce qu’elle ne supporte pas.



Les secrets d’une belle peau ?

Reconnaître les appels marketing



C’est tout à fait ok de se sentir attirée par le marketing que déploie une marque. Peut-être que celle-ci correspond à vos valeurs, vous parle, peut-être que le visuel des produits, leur senteur ou leur texture vous convient. D’ailleurs, cette dimension est importante dans l’acte de prendre soin de soi. Si un produit semble « bon pour votre peau », mais que vous en détestez l’odeur, vous aurez du mal à l’intégrer dans votre rituel de soin.


Pour autant, aimer l’odeur d’un produit ne peut pas être l’unique facteur de choix et d’utilisation. Ça sent(ait) bon le pain au chocolat dans les couloirs du métro parisien, est-ce (était-ce) une raison pour en acheter à chaque passage ? Fun fact pas si fun, c’est ce que l’on appelle le « marketing olfactif », une odeur — parfois artificielle — est diffusée pour vous donner envie… Je m’égare.


Selon moi, avant même de se reconnaître dans une marque, il faut avant toute chose reconnaître sa peau. L’accepter, la comprendre, l’observer pour savoir de quoi elle peut vraiment avoir besoin, et ultimement, pour savoir comment en prendre soin en fonction des saisons, du temps, de notre temps. Parce que le sujet, dans l’histoire, c’est bien VOTRE peau.





Chère peau, qui es-tu ?



Il n’y a donc pas 1 000 exercices. Pour rencontrer sa peau, lui poser les bonnes questions s’impose.


Es-tu sèche, grasse, mixte (sèche par endroit, les joues par exemple, grasse sur la zone T), atopique ?

As-tu des allergies ? As-tu des problématiques particulières (rougeurs, eczéma) ? Es-tu très réactive ?

Si oui, à l’environnement extérieur ? À mon humeur, mon état psychologique ? Te stresses-tu rapidement ?

Es-tu mature ? Déshydratée ? Acnéique ? Si oui, où se situe généralement cette acné ?


Pour répondre à ses besoins, se renseigner sur les textures à privilégier ou à bannir — entre autres — est une bonne idée. Pour mon type de peau, huile ou crème ? Gommage mécanique ou chimique ? Eau florale, tonique, sérum… Objectif hydratant ? Matifiant ? Réparateur ?



À chaque cosmétique, une peau ?



Tout ne vous conviendra pas, mais certaines marques sont spécialisées dans des types de peau spécifiques, des familles de composants, etc. Florilège non exhaustif.


Neutrogena a construit sa notoriété sur ses actions réparatrices pour les peaux sèches. Clinique s’occupe des visages sensibles, comme Eucerin qui propose des solutions aux « vrais problèmes de peau ». Yves Rocher et Weleda, misent sur leurs produits naturels et sourcés éthiquement, à l’instar de Dr Hauschka qui utilise des ingrédients issus d’une culture biodynamique et biologique. La Roche Posay, Avène, Biotherm, Bioderma reflètent l’exigence dermatologique, quand Caudalie fait du raisin son égérie antioxydante… Typology, Patyka, La Prairie, La Mer, Nuxe, Ordinaire, Seasonly, SkinCeutical… Le choix est là.


Il vous faudra sans doute tenter, vous tromper, trier la bonne crème du mauvais sérum. Avec une connaissance sérieuse de votre peau et votre expérience, vous saurez vous rapprocher de ceux qui lui veulent du bien sans répondre aux appels incessants de Maitresse Consommation.





L’ultime ingrédient d’un cosmétique parfait :

l’écoute ?



Votre peau, comme vous, n’a pas toujours besoin des mêmes soins. Pour preuve, maman d’un grand garçon et d’un petit bébé, en télétravail à la maison à l’heure où écoles et crèches referment et où nous sommes sur le point de déménager, mon rythme s’est accéléré (doux euphémisme…). Je ne prends plus le temps, je confine, je materne, je travaille dès que je peux. Et ma peau, elle, tente de m’informer qu’un peu d’attention ne serait pas de trop.


Alors, en l’observant (mon grain de peau est plus texturé que d’habitude), je peux tenter de répondre à ses signaux du mieux que je peux. Je comprends qu’elle nécessite des gommages plus fréquents ; je comprends aussi que Deliveroo n’est pas son meilleur ami. J’achète de la spiruline, des bananes, des épinards, et me remets aux smoothies dont elle va se délecter. Je sais qu’une sieste lui sera bénéfique, qu’un footing la fera transpirer et se débarrasser de ses toxines. Yoga et méditation l’aideront à se réoxygéner. Ma peau, comme moi, a besoin de se détendre, de respirer, de s’hydrater, de bien manger.


Certes, je connais les cosmétiques qui lui font du bien (nettoyage Avène, tonique Bioderma, crème hydratante SVR, tire-comédons si nécessaire), mais je sais également l’écouter au quotidien : prendre soin d’elle, c’est un tout. Cela passe par le soin — c’est la partie émergée de l’iceberg — mais aussi par l’alimentation et l’activité physique.



Vous n’arrivez plus à vous écouter ?

Vous vous demandez par où commencer pour aligner vos soins, votre alimentation, votre activité et votre style ? Prenez aujourd’hui rendez-vous avec moi pour qu’on puisse échanger gratuitement autour de vos besoins !


❤️ Un clic pour vous, un smile pour moi !

Mes articles vous plaisent ? Partagez-les sur les réseaux sociaux

et aidez InMeOut à se faire connaître!