top of page

Réussirez-vous à changer vraiment ? 3 mythes sur le coaching (et la réalité)

Le coaching alimente un nombre élevé de croyances. Négatives ou positives, toutes, généralement, concernent les qualités et compétences du coach et ses capacités à avoir un impact sur son coaché (c’est-à-dire, à « le faire changer »). En réalité, il n’y a pas de miracle (mais de très belles réussites). Débunkons ensemble 3 mythes sur le coaching et le pouvoir des coachs.



Mythe no 1 : Nous pouvons faire changer les gens


Comme pour tout, si c’était le cas, cela se saurait. Non, un coach n’a pas la capacité de changer une personne. 


Nous ne sommes pas plus des coachs miracles que les crèmes « anti-cellulites », en tête de gondole dès la Chandeleur, sont des produits merveilles. 


La réalité, c’est que l’être humain est régi par des besoins primaires de sécurité et de protection. Il est plus ou moins programmé pour résister au changement, notamment lorsqu’il n’est pas sous son contrôle.


Si vous vous sentez forcé·es, deux résultats sont à envisager en réaction :

– vous ne changez pas ;

– vous changez pour quasi immédiatement revenir en arrière.


Aucun progrès, sur le long terme. Pire, aucune projection sur les avantages à faire différemment. C’est du sur-place assuré.


Le rôle du coach

Nous, coachs, avons une obligation de moyens. Notre rôle est d’aider chaque coaché·e à identifier les avantages et les inconvénients d’un changement vis-à-vis de l’objectif qu’il a établi en début de session. 


En l’aidant à se poser les bonnes questions, nous l’accompagnons dans ses prises de conscience : ce qu’il ou elle veut vraiment, ce qui est important pour lui ou elle. Jamais nous n’essayons de convaincre. Mais nous l’aidons toujours à trouver ses propres solutions.




Mythe no 2 : La connaissance est suffisante pour déclencher le changement

Alors comme ça, il suffirait de comprendre et/ou de connaître pour changer… Il suffit de l’écrire (et de le lire…) pour que cela sonne faux, non ?


La réalité, c’est que la connaissance des choses n’affecte pas vos actions. 


Ce sont les changements de comportements qui entraînent des actions. Ceux-ci sont motivés par une gratification (interne ou externe). Encore une fois, nous sommes des êtres primaires, nous répondons donc à des besoins primaires…


Ce qui mène à l’action est l’identification et l’expérience (positive) du résultat de cette action.


C’est une chose de savoir que consommer des aliments surtransformés a un impact négatif sur votre peau. C’en est une autre d’arrêter de les consommer. 


En revanche, reconnaître qu’effectivement, en arrêtant de manger ces produits, votre peau se porte mieux est la seule source de motivation efficace. La gratification est réelle (une meilleure peau) et vécue.


Autrement dit, si vous vous sentez bien, si vous êtes témoin des résultats d’un changement de comportement sur votre peau, votre équilibre de vie, votre travail, votre carrière, là, vous réussirez à déclencher un changement.



Le rôle du coach

De la même manière qu’on ne change pas nos coaché·e, nous ne pouvons pas nous mettre en mouvement à leur place. En revanche, nous aidons à identifier le plus précisément possible leur motivation profonde. Une à une, nous soulevons les feuilles de l’artichaut pour arriver au cœur de la problématique.


Cela permet très souvent d’enclencher des changements de comportements, et donc des actions.



Mythe no 3 : Changement = Action

Faux. Ce qui mène à l’action est un processus. Changer prend du temps.


Nous en sommes les premiers témoins, les premières étapes du changement sont internes, dans les pensées, dans la tête.


La réalité, c’est que « changement » ne signifie pas « action », mais progression


Une prise de conscience va permettre de poser un regard différent sur les choses, voire sur vous-même. Cela vous permet de prendre en compte, petit à petit, les bénéfices du changement, les bénéfices des actions qui peuvent en découler.


Étape par étape. 


Passer de 0 à 10 en une seule fois est impossible (et pas viable).


Le rôle du coach

Nous savons l’extrême importance qu’il y a à souligner, à faire prendre conscience du moindre changement chez nos coaché·es. Car les progrès s’observent souvent plus facilement de l’extérieur. Nous sommes cet extérieur.



N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi pour échanger autour de vos problématiques !


N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi pour échanger sur votre prochaine réussite !


Et d’ici là, prenez bien soin de vous !




Kommentare


bottom of page