L'ATHLEISURE : UNE TENDANCE PRÊTE À DURER




En décembre, nous vous parlions d’une des tendances mode liées à la pandémie mondiale : celle de l’overdressing et de l’extrémisation des tenues… Une sorte d’exagération de la garde-robe après des mois et des mois (OK, au moins une année… qui dure) de tenues, oscillant entre chemise chic et bas de pyj’. Pour ne rien vous cacher, il existe, à mi-chemin entre les tendances homewear et overdressing, une mode qui s’ancre de plus en plus dans les styles de vies d’aujourd’hui : le sportswear, le casual, l’athleisure.


Le what ? Quel que soit le terme employé, et que vous soyez un aficionado du confort ou que vous ne puissiez pas supporter ce relâchement insensé de l’élégance, vous n’avez pas pu passer à côté de cette tendance.


Parce qu’en réalité, la « mode du sportswear » n’est pas un oxymore, et n’a rien d’insensé. Son histoire — très bien expliquée par la célèbre publication mode Fashionista (pour les bilingues dans la salle) — ne date d’ailleurs pas d’hier. Rien d’insensé, au contraire : elle s’appuie autant sur la science que les changements sociaux.



Sportswear & athleisure :

du sport à la rue, de la rue aux podiums


2015, États-Unis. Le sport comme mode de vie se démocratise, et la semaine de 4h aussi. Il faut avoir un esprit sain, dans un corps sain, bosser comme une tarée en étant, surtout, ultra productive.


L’Américaine qui a le temps de faire du sport ne veut pas prendre le temps de se changer, et veut, peut-être aussi, surtout, montrer qu’elle fait du sport. Ce que je suggère est qui je suis. Et je suis en legging. À la salle, dans la rue, au Starbucks et au bureau. Sauf que le top en polyester et le jog’ en coton, après une séance au gym, ça colle, ça sèche mal, ça sent mauvais. Bref, c’est inconfortable au boulot comme ailleurs.


Qu’à cela ne tienne, au même moment, la science (surtout les départements Recherche et Développement des marques) imagine d’autres matériaux textiles modernes et techniques. Une révolution s’opère. Les vêtements se lavent et sèchent rapidement. Ils sont absorbants, infroissables, confortables et pratiques.


« Mangez, bougez ». En France, aussi, une révolution cherche à avoir lieu. Celle d’un mode de vie plus sain, où le sport, à tout âge, devrait avoir une place prépondérante. Les barrières lentement s’effondrent, et les tenues confortables deviennent peu à peu la norme. Les kids des années 90 jouent de nouveau avec la mode qu’ils ont connue, sauf que celle-ci n’est plus marginale, mais partout dans le métro. Les baskets sont les nouvelles ballerines.


En 2021, ces baskets font un pas de plus pour se faufiler sur les podiums. Du sportswear à l’athleisure (contraction d’athletic, sportif, et de leisure, la détente) — ou sportswear chic —, il n’y avait qu’à traverser la rue.




Une évolution de l’identité

qui crée la tendance


Parce que finalement, il ne s’agit plus seulement de suggérer un style, mais d’embrasser un mode de vie. Et en France, le mode de vie est bousculé. Les femmes cherchent à prendre enfin la place à laquelle elles ont le droit. Elles sont actives, veulent aller vite, ne pas être contraintes, bouger, décider, sortir, choisir. Elles veulent être confortables mais elles veulent aussi être élégantes. Et là, tout change. Ce n’est plus le style qui fait la mode, mais la mode qui migre. Elle se réapproprie des codes, des matériaux pour que les usages correspondent aux besoins. Le jogging est en cachemire et le sweatshirt est tye&dye… Toutes les marques s’y mettent (collections capsule, collaborations), et même de jeunes marques spécialisées en athleisure fleurissent. Le luxe, c’est désormais d’être bien dans ses belles pompes, aussi canon que pratiques.


Alors le sportswear ? No more ou encore ? La question se déplace et les mots se transforment. Car finalement, l’extrémisation du dressing et la tendance sport chic de l’athleisure ont la même énergie et le même objectif : ne rien compromettre dans sa vie. Sport, famille, travail, loisirs, apéro, mode, confort, élégance, assurance. Tout peut être combiné pour s’assumer et s’aimer !



Vous souhaitez un coup de pouce pour concocter vos looks

et redécouvrir la femme que vous êtes ?

Bookez votre rendez-vous

avec Amélie Latournald, coach Bien-être et Style !


Prenez soin de vous.


Un clic pour vous, un smile pour nous !

Nos articles vous plaisent ? Partagez-les sur les réseaux sociaux !



Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • Instagram
  • LINKEDIN

© 2016 INMEOUT.COM by Amélie Latournald