DÉCOUVREZ L'OPTIMISTE EN VOUS AVEC L'ACCOMPAGNEMENT INMEOUT



Nombre d’entre nous raillent le langage de l’optimiste, ses citations un peu kitchs et son sourire de (toute) circonstance… Que celles qui n’ont jamais eu envie de faire ravaler ses bonnes paroles à une cousine éloignée un peu béate et toujours d’excellente humeur lèvent la main (et n’hésitent pas à lire notre article jusqu’au bout…).


Loin de nous l’idée d’étouffer ce cynisme qui fait tout votre charme, mais il paraitrait que souris à la vie et la vie te sourira… Bref, le défaitisme est passé de mode.





En coaching, les mots sont essentiels.

Non pas parce qu’ils représentent des paroles vaines permettant d’attraper un client en mal d’espoir, mais bien au contraire parce que les professionnel.le.s de l’accompagnement savent que les mots ont un impact, et que l’usage du bon mot aide à poser la juste intention.



Le défaitisme, cette habitude inconsciente


Elle est superbe, cette robe, mais elle ira mieux à quelqu’un d’autre que moi. Ça (cette couleur, cette forme, cette matière) ? Hors de question, c’est plutôt pour les autres ! Combien de fois a-t-on pu entendre ces phrases, ou un de leurs dérivés ? À quelle fréquence prononcez-vous, vous, ce type de non-sens ?



Mais qui sont « ces autres » ? Et qu’ont-elles à voir avec vous ? Ces habitudes inconscientes de dénigrement permanent, chez InMeOut, on en fait notre affaire, et on a plutôt le flair pour les attraper au vol et les réduire à néant. Cela aide nos clientes à identifier leurs blocages, mais surtout à les dépasser.


On a souvent tendance à regarder ce qui ne va pas, à voir ce qui brille pour mieux se comparer, sans bien apprécier ce qu’il y a de formidable à être différente.


À force de pratiquer ce sport national, on l’internalise complètement, jusqu’à même — pour éviter une quelconque dissonance cognitive — se convaincre qu’être réaliste, après tout, ce n’est pas être défaitiste.



Le faux argument du réalisme ?


Ah ! Le réalisme ! Ce véritable ennemi de l’optimisme, qui maintient la tête sous l’eau…


Coupons court aux objections. Oui, se connaître est LA base de toute bonne prise en main de sa vie. Mais qui a dit que se connaître, c’était énumérer à la Prévert ce qui n’allait pas ? Et qui a affirmé qu’une fois qu’on se « connaissait », on pouvait s’asseoir les bras ballants, regrettant d’être ainsi, mais… c’est comme ça.



Bonne nouvelle, à mi-chemin entre optimisme béat et réalisme improductif existe l’optimisme intelligent, mix d’optimisme et de lucidité. Il décrit la possibilité d’avoir conscience des freins existants, sans ni les ignorer, ni s’arrêter à eux. Il encourage à avoir un contrôle stratégique de ses pensées.


C’est là qu’InMeOut entre en jeu : pour vous aider à orienter vos pensées et stratégies à votre service.



Un accompagnement personnel pour des objectifs positifs


Maintenant, je me connais, et…


Être optimiste pour InMeOut, c’est apprendre à ne pas dire oui, mais…, mais oui, et… C’est apprendre à remarquer ce qui est beau, ce qui nous plait, et c’est surtout apprendre à savoir identifier ce que l’on désire, bien mieux que ce que l’on ne veut pas.


L’accompagnement personnel permet ce oui, et… Il autorise les femmes qui le décident à voir plus loin, et voir plus haut. Il autorise les femmes qui le décident à exprimer leurs aspirations et à trouver la voie pour les atteindre. InMeOut aide, supporte, soutient et guide afin que les mots soient toujours tournés vers l’avenir. Il ne s’agit pas de « changer » (vous êtes très bien comme vous êtes), mais d’opérer une transformation, parfois nécessaire, certes, mais surtout bénéfique aujourd’hui pour la femme que vous voulez être demain.



La négation n’existe pas et les objectifs sont bien plus efficaces s’ils sont exprimés de manière positive. Car saviez-vous que le cerveau est un optimiste contrarié ? Il ne prend JAMAIS en compte la négation… Mais si vous vous dites je ne veux plus manger de la nourriture transformée, il ne retient que… je veux manger de la nourriture transformée






D’où l’importance de sélectionner son vocabulaire avec attention.


Être optimiste, ce n’est probablement pas qu’une question de langue, mais c’est certainement une question de choix. D’intention renouvelée d’effectuer un pas après l’autre, non pas pour être cette fameuse « meilleure version » de nous-mêmes, mais pour marcher avec confiance vers ses objectifs et ses envies.




Vous souhaitez qu’Amélie vous aide à choisir vos mots, et à devenir cette optimiste intelligente, heureuse et ambitieuse ? Contactez-la et prenez rendez-vous !


❤️ Un clic pour vous, un smile pour nous !

Nos articles vous plaisent ? Partagez-les sur les réseaux sociaux

et aidez InMeOut à se faire connaître!


  • Facebook
  • Instagram
  • LINKEDIN

© 2016 INMEOUT.COM by Amélie Latournald